Olivier Delamarche 13 décembre 2011 :

Publié le par Verdun

Voici le dernier billet :
 
Nous n'avons le choix qu'entre deux catastrophes :
- soit la BCE monétise la dette, ce qui aboutira à une catastrophe (avec une inflation) ;
- soit on laisse la situation pourrir et nous parviendrons à toucher le mur, à force de foncer vers le mur.
Il faudra rembourser un moment ou à un autre, ce qui renvoit au débat de savoir si l'on va rembourser cette dette (débat tranché par la force des réalités) et comment va s'organiser (pour rester positif) le défaut sur les dettes publiques et privés, dont on rappellera à quel point elle sont imbriquées.

Commenter cet article